Résumé de l’Histoire

En effet, plus d’une fois, on trouve à Oberstein des annotations parlant du ‘château fort inférieur dans la vallée’ et dans ce contexte, le terme ‘das Loch’ [le trou] nous paraît très significatif. Il est sûr que l’expression ‘im Tale’ (dans la vallée) décrit une position à l’intérieur des murs de la ville postérieurs et il n’y a rien de plus logique que de la chercher dans la grotte du rocher.

A part cette chapelle-ci ou d’autres chapelles au château fort, il y avait une église, documentée en 1324, 1329, 1340 et en 1382, qui se trouvait à environ 500 mètres en dehors des portes de la ville d’ Oberstein, c’est à dire au département nommé «Auf dem Kreuz» [au croisement] (au niveau du vieux bureau de poste/droguerie Müller). Cette Maison de Dieu était certainement dédiée aux saints Philippe et Jacques, Denis et Walpurgis. A part cela, il y a une premiè­re et unique remarque qui parle d’une chapelle dans la vallée (ce qui signifie le bourg entouré de murs) en 1430, mais dont nous ne connaissons ni la position exacte, ni l’autel, ni le patron, ni son destin postérieur

Nos informations concernant la Felsen­kir­che telle qu’elle est aujourd’hui, sont relativement concrètes. Après que la population de la colonie de (Ober) Stein au pied du châ­teau fort ait augmenté continuellement au 15ième siècle, il paraissait certainement nécessaire d’agrandir la vieille Eglise au Croisement ou de construire une nouvelle église. Quand on se représente que la Maison de Dieu habituelle ne se trouvait pas à l’intérieur de la cité, et que de l’autre côté, la fortification «dans le trou» n’avait plus de fonction étant donné la construction de deux autres châteaux fort, il paraît logique qu’on transformaît le bâtiment existant en église, d’autant plus que par ceci, on disposait d’un terrain relativement grand à l’intérieur des murs protecteurs de la ville.

Alt innen

Les chaises installées après l’éboulement de rocher en 1742 avec le vieux “siège du seigneur”, la chaire et les “tableaux des apôtres” le long de la galerie.